image-article3

Le blog

Mais qu’est ce que c’est qu’un Product Manager, en vrai ?!

Personne ne semble être capable de s’entendre sur une définition de ce qu’est un Product Manager. Je veux dire, il en existe, mais à chaque fois, vous pouvez constater des différences dans les exigences ou les expériences quotidiennes de ce rôle.

Ce genre de définition floue peut engendrer tant de frustration…

Que vous soyez expérimenté.e ou que vous en soyez à votre premier emploi dans ce type de poste, commencer un emploi de Product Manager est comparable à un saut en parachute ; même les sauteurs les plus expérimentés peuvent atterrir loin de l’endroit où ils étaient censés arriver lorsqu’ils sont poussés par des vents imprévus. Et si ce n’est pas clair pour l’employé.e, imaginez ce que cela peut être pour l’employeur…

Une façon de dessiner le périmètre du poste peut consister à réfléchir à ce que le Product Manager n’est pas.

Au début de ma carrière, quelqu’un m’a demandé pourquoi j’aimais être Product Manager. J’ai dû réfléchir pendant une minute, puis j’ai répondu : Parce que chaque jour est différent, que je m’épanouis à créer quelque chose à partir de rien, et que j’aime diriger une entreprise.

Steven Haines – Le guide de survie du Product Manager, deuxième édition : Tout ce que vous devez savoir pour réussir en tant que Product Manager.

Qu’est ce que n’est pas le Product Manager…

Autant aller droit au but 😄

Un Product Manager n’est pas un Product Owner

Selon le Guide Scrum, le Product Owner est responsable de la maximisation de la valeur du produit résultant du travail de l’équipe Scrum et de la gestion efficace du Backlog de produit.
Le Product Manager doit bien connaître l’adéquation produit-marché et travailler avec une équipe non liée à Scrum comme le marketing et les ventes. Sa mission est de soutenir un produit depuis sa conception jusqu’à son lancement sur le marché.
En outre, le rôle de Product Owner est lié à l’utilisation d’Agile, alors que le rôle de Product Manager peut exister même si Agile n’est pas utilisé.

Un Product Manager n’est pas un UX Designer

Le rôle de l’UX Designer est de rendre les produits agréablement utilisables et accessibles pour les humains. Ce rôle est davantage tourné vers l’utilisateur final et son problème que vers l’entreprise. Le Product Manager et le designer UX ont en commun la connaissance de l’utilisateur, l’expérience du marché, et ils peuvent utiliser les mêmes outils et principes de conception ; ils se chevauchent d’une certaine manière, mais ce n’est pas le même rôle ; c’est plutôt un duo.

Un Product Manager n’est pas un Développeur ou un Ingénieur Logiciels

Les ingénieurs logiciels utilisent leurs connaissances techniques pour construire un produit efficace. L’application de ces principes d’ingénierie dès le début du processus de développement garantit une bonne qualité technique du produit.
Lorsqu’un ingénieur se concentre davantage sur le « comment », le Product Manager se concentre sur le « pourquoi », le « quoi » et le « comment ». La réflexion technique est essentielle pour un Product Manager et le fait d’avoir une formation technique apporte de la valeur. Néanmoins, un Product Manager ne doit pas coder lui-même un programme avancé car il n’a pas le temps de tout faire et s’en remet à des spécialistes techniques.

Un Product Manager n’est pas un Responsable Marketing

Un responsable du marketing doit créer une stratégie marketing pour communiquer la valeur du produit au marché, afin d’attirer de nouveaux prospects et clients. Le rôle du responsable marketing complète celui du Product Manager car ils doivent travailler en équipe pour que l’adoption du produit soit un succès. Le responsable marketing est davantage tourné vers le marché lorsque le Product Manager est responsable de la stratégie globale du produit.

Un Product Manager n’est pas un Data Analyst

Le ou la Data Analyst recueille et traite des données sur les utilisateurs, les clients, le produit et même le marché.
Même si l’analyste de données sait généralement communiquer ses idées à un public non technique, ce rôle n’est pas d’être un « défenseur des idées » auprès de l’équipe produit. Le PM s’appuie sur le ou la Data Analyst et ses données pour évaluer comment le produit est adopté, comment les clients y réagissent, ou pour découvrir les problèmes des utilisateurs afin de créer un produit qui les résout.

Un Product Manager n’est pas un Chef de Projet

Le rôle du chef de projet est de minimiser les risques en veillant à ce que les initiatives soient menées à bien dans le respect de la portée, des délais et du budget.

Ian McAllister, chef de produit chez Crowd Cow, anciennement directeur de produit chez Amazon et Airbnb, affirme que les chefs de projet s’occupent du « comment » et du « quand », tandis que les chefs de produit s’occupent du « quoi » et du « pourquoi ».

…Et ce que le Product Manager est aussi finalement

En fait, si le rôle du Product Manager n’est pas d’incarner chacun de ces rôles, il couvre d’une certaine manière une part de tous ces postes en même temps. C’est un peu tordu, laissez-moi m’expliquer 😄

Ce que je veux dire par là, c’est qu’un Product Manager est comme un chef d’orchestre ou un homme/femme à tout faire, selon la façon dont vous voyez les choses.
Il ou elle ne doit pas jouer le rôle de [placez ici l’un des postes mentionnés précédemment] mais doit travailler avec des personnes occupant ces postes. Ils doivent parler la même langue, et le Product Manager doit comprendre le travail de chacun.

J’ai l’habitude de comparer le Product Manager au poste de pivot/centre dans les équipes de handball et de basket-ball. Je trouve que c’est la meilleure analogie pour ce rôle ; ce joueur est aussi important que le gardien de but ; il joue à la fois en attaque et en défense en fonction de la tactique de son équipe et de celle de ses adversaires. La partie pivot nécessite de la flexibilité, de la réactivité, une bonne capacité de lecture du jeu, et beaucoup d’empathie. Il en va de même pour le PM.
En se situant à l’intersection de la technologie, de la conception et du business, le Product Manager est un leader pour ces équipes, les guidant vers leur objectif final commun : un produit réussi ! Comme vous l’avez vu, le Product Manager agit comme un liant entre les différents rôles nécessaires à la réalisation du produit.

La vérité c’est que le nombre de types de Product Manager est infini.

La raison qui nous pousse à vouloir une définition unique à apposer à derrière ce titre est que l’on pourrait savoir précisément ce que le Product Manager doit faire, quand il doit le faire et ce qu’on attend de lui.

Et oui, ce serait très confortable d’avoir cette définition précise, mais cela signifierait aussi passer à côté de toutes les spécificités qui façonnent un excellent produit. Le Product Manager n’est pas un simple exécutant, son rôle ne se résume pas à une liste de tâches !

D’une part, les antécédents, les connaissances et l’emploi précédent du Product Manager lui apportent une sorte de spécificité. D’autre part, l’entreprise et le marché sont également responsables de la définition du rôle de Product Manager dans un contexte précis.

Ellen Merryweather, co-animatrice du Product Podcast et reine du blog de Product School, énumère quatre types de Product Manager :

  • Product Manager orienté technique : Technical Product Manager
  • Product Manager orienté données/analyse : Data Product Manager
  • Product Manager orienté marketing : Marketing Product Manager
  • Product Manager orienté croissance : Growth Product Manager

Dans son article, elle détaille ce que l’on attend de chacun de ces différents types de Product Managers, et je vous encourage vivement à le lire pour aller plus loin sur ce sujet.

Qui vous êtes et où vous vous trouvez déterminera le type de Product Manager que vous serez.

Steven Haines – Le guide de survie du Product Manager, deuxième édition : Tout ce que vous devez savoir pour réussir en tant que Product Manager.

Vous en voulez encore ?

0_cmbNCzzgn14jFKyW

Connaissez-vous les principales compétences couvertes par le « triangle du produit » ?

Deux options me viennent à l’esprit pour expliquer pourquoi vous avez cliqué pour lire cet article. Tout d’abord, il y a celle que j’espère : vous êtes ici parce que vous voulez en savoir plus sur les capacités nécessaires pour « compléter » ce fameux triangle.
image-article2

6 jeux issus du Design Thinking incroyablement efficaces pour démarrer vos réunions.

Comme tous les athlètes, nous avons tous besoin d’une petite préparation pour nous mettre en action, que ce soit pour une course ou une réunion importante. La méthodologie du Design Thinking apporte cette notion d’échauffement dans chaque atelier.
image-article

Utilisez les 6 étapes du Design Thinking Process pour convaincre vos utilisateurs d’utiliser votre produit numérique.

A la fois méthode et état d’esprit à adopter pour innover, le Design Thinking est une aide précieuse pour tous ceux qui cherchent à résoudre un problème et éventuellement à créer un produit pour y parvenir.