image-article2

Le blog

6 jeux issus du Design Thinking incroyablement efficaces pour démarrer vos réunions.

Comme tous les athlètes, nous avons tous besoin d’une petite préparation pour nous mettre en action, que ce soit pour une course ou une réunion importante. La méthodologie du Design Thinking apporte cette notion d’échauffement dans chaque atelier.

Les échauffements sont un excellent moyen de tirer le meilleur parti du travail d’équipe, alors pourquoi ne pas les utiliser davantage, même pour les réunions qui ne relèvent pas du Design Thinking ? Ces exercices sont d’excellents moyens d’instaurer une ambiance positive et de permettre aux participants d’apprendre à se connaître dans un cadre détendu.

Bien entendu, vous devez choisir votre échauffement avec soin pour qu’il corresponde au ton de la réunion. L’échauffement Ninja serait peut-être inapproprié dans une conférence financière avec des membres du conseil d’administration… Les échauffements sont intéressants lorsque l’objectif de votre réunion est de créer quelque chose, qu’il soit matériel comme définir votre prochaine campagne publicitaire ou immatériel comme un lien entre les membres d’une équipe.

Voici six idées d’échauffements à tester, classées par objectif. Partons à leur découverte !

Échauffements pour briser la glace

Bingo

Objectif d’ambiance : Cet échauffement est un excellent jeu pour briser la glace.

Objectif d’apprentissage : Ce jeu vise plutôt à apprendre qui sont vos coéquipiers et à faire connaissance avec eux.

Participants : Au moins 16

Durée : Entre 7 et 15 minutes

Fournitures : Un crayon et une carte de bingo pour chaque participant.

Préparation : En tant qu’organisateur, vous devez préparer une carte sous forme de grille et remplir les cases avec des affirmations à la fois amusantes et informatives, par exemple, « Est allé à Londres », « Est sorti avec ses pantoufles par erreur », « A de l’expérience en Design Thinking »…

Déroulement :
Donnez à chaque participant un stylo et une carte de bingo préparée à l’avance.
Chaque participant doit trouver une autre personne qui correspond à l’un des thèmes du bingo, puis inscrire le nom de cette personne dans la case correspondante.
Il y a deux règles à suivre :
1) Chaque participant ne peut être sélectionné comme correspondant qu’une seule fois. Cette règle a pour but de faire parler un maximum de participants.
2) Chaque déclaration est basée sur un champ. Un participant doit annoncer le champ qu’il pense correspondre au participant qu’il s’apprête à interroger avant de poser sa question.
Les premiers à compléter la grille crient « Bingo ». C’est la fin du jeu ! Si personne n’arrive au bout de la grille, le jeu s’arrête au bout de 15 minutes, et le gagnant est celui qui a le plus de cases remplies de noms.
À la fin de l’échauffement, il est instructif de réfléchir une dernière fois aux différents énoncés.

Utilisable en réunion à distance : Pas tel quel.

Adaptation : Vous pouvez le rendre convivial à distance avec quelques adaptations, mais l’objectif de faire en sorte que tout le monde parle à tout le monde ne sera pas atteint. Néanmoins, il pourrait s’agir d’un excellent échauffement pour une conférence en ligne afin de mettre tout le monde à l’aise. Dans cette variante, c’est l’organisateur qui pose les questions. Ces questions doivent être simples à répondre, avec un seul mot. Par exemple, l’animateur demande : « Quel est votre animal de compagnie ? » et les réponses des participants peuvent être : chat, chien, oiseau, hamster, poisson rouge… Si quelqu’un voit une ligne, une colonne ou une diagonale avec les mêmes réponses, il crie « Bingo ! ».

Guimauve / Chamallow

Objectif d’ambiance : Cet échauffement consiste à faire des choses en équipe pour tester rapidement, échouer rapidement et apprendre rapidement.

Objectif d’apprentissage : Cet objectif est tout à fait identique à l’objectif d’humeur. Cet exercice est utile pour illustrer la valeur des itérations et des tests dans le processus d’apprentissage.

Participants : Groupes de 5 personnes

Durée : 20 minutes

Fournitures (par équipes) :

  • 1 guimauve
  • 20 spaghettis
  • 1 mètre de ruban adhésif
  • 1 mètre de cordelette

    Préparation : Aucune préparation nécessaire

    Déroulement :
    Les participants doivent construire, en groupe, une sculpture autoportante. Cette sculpture doit être aussi haute que possible, le marshmallow au sommet servant de point de mesure.
    Chaque groupe doit gérer une gamme déterminée de matériaux de construction.
    La sculpture ne peut être reliée qu’au sol ou à la surface de la table, pas au plafond.
    Lorsque le temps de construction spécifié (15 à 20 minutes) est écoulé, la sculpture doit être libre et ne doit pas s’effondrer en moins de 10 secondes.
    À la fin, le modérateur détermine la hauteur des sculptures. Si un groupe termine plus tôt, ces participants peuvent demander la mesure à tout moment.

    Utilisable en réunion à distance : Non

    Le défi Chamallow en action

Échauffements pour améliorer la concentration

Ninja

Objectif d’ambiance : Ce jeu est vraiment amusant ; il distrait les participants afin qu’ils puissent faire une pause et se concentrer par la suite.

Objectif d’apprentissage : Avec cet exercice, les participants doivent être vifs ; ils doivent réfléchir rapidement et contrôler leurs mouvements.

Participants : Entre 5 et 6 par groupe

Durée : 10 minutes

Fournitures : De l’espace. Comme un lot.

Préparation : Aucune préparation nécessaire

Déroulement :

  1. Les participants, répartis en petits groupes, doivent se tenir debout en un cercle étroit (leurs mains peuvent toucher les épaules de leurs voisins pour l’échelle).
  2. Quelqu’un crie « Ninjaaa ! » et tout le monde saute en arrière et se fige dans une pose ninja qu’il aurait choisie.
  3. L’organisateur désigne quelqu’un. Ce participant a un mouvement et un pas pour tenter de toucher la main d’une autre personne. La personne touchée doit se figer dans le même mouvement, et l’ »attaquant » peut retirer sa main.
  4. Quand la main d’un participant est touchée, il est « out » et doit quitter le jeu.
  5. Lorsque le mouvement de l’ »attaquant » est terminé, c’est au tour du joueur suivant (dans le sens des aiguilles d’une montre) de se déplacer et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une seule personne.

Utilisable en réunion à distance : Non

Explication de l’échauffement « Ninja » L’échauffement « Ninja » en pratique


Stop&Go

Objectif d’ambiance : Ce jeu d’échauffement vise à mettre les participants dans un état de concentration tout en s’amusant.

Objectif d’apprentissage : Comme le jeu du Clapping, cet échauffement est un excellent exercice pour apprendre à accepter les erreurs en les gérant.

Participants : Plus de 6

Durée : 8 minutes

Fournitures : Pas de fournitures nécessaires

Préparation : Aucune préparation nécessaire

Déroulement :
Tout le monde se déplace librement dans la pièce.
L’animateur appelle « Stop » ou « Go » pour ordonner de rester immobile ou de continuer à marcher.
Ensuite, la signification des termes est changée pour renforcer la concentration : On continue à marcher à « Stop » et on reste immobile à « Go ».
L’organisateur ajoute deux autres actions : « Nom » pour dire son nom et « Clap » pour taper des mains.
Là encore, le sens de ces deux termes est également interverti.
Deux nouvelles actions sont ajoutées : « Saute » et « Danse ».
Comme précédemment, la signification de ces termes est intervertie.
À la fin du jeu, si tout est bien fait, l’animateur dit « Nom, nom, nom » et déclenche une salve d’applaudissements.

Utilisable en réunion à distance : Pas tel quel.

Adaptation : Stop&Go est très amusant lorsque le groupe est dans la même pièce, mais il doit être adapté aux groupes distants, pour le bien de vos oreilles 😀
Vous pouvez toujours utiliser « Stop », « Go » et « Danse », et remplacer « Nom » en demandant aux participants de montrer un morceau de papier avec leur nom, « Clap » par un signe de la main, et enfin « Saute » par « Debout ».

Stop&Go en pratique


Échauffements pour libérer la créativité

Jeu d’applaudissements

Objectif d’humeur : Cet exercice simple et amusant met les participants dans une ambiance positive.

Objectif d’apprentissage : Cet échauffement est un excellent exercice pour apprendre à accepter les erreurs en les gérant.

Participants : Au moins 2 personnes

Durée : 5 minutes

Fournitures : Pas de fournitures nécessaires

Déroulement :
Chacun trouve un partenaire.
Ensemble, ils comptent jusqu’à trois et recommencent de plus en plus vite.
Pour rendre les choses un peu plus compliquées, on remplace le chiffre deux par un applaudissement et on continue au même rythme.
Ensuite, on remplace le chiffre un par un claquement de doigts, et le jeu continue comme « Clic, applaudissement, 3 ». Si quelqu’un fait une erreur, le duo peut dire « Hourra ! » par exemple et continuer.

Accessible à distance : oui, en créant des salles à l’intérieur de la réunion en ligne avec Zoom, par exemple.

30 Cercles

Objectif d’ambiance : Avec cet échauffement, vous cherchez à libérer la créativité des participants.

Objectif d’apprentissage : Cet exercice permet aux participants d’être plus confiants dans leur créativité en oubliant leur côté perfectionniste et en mettant de côté la forme pour mettre en avant le fond.

Participants :
 Plus de 3

Durée : Entre 5 et 10 minutes

Fournitures : Crayons et papier

Préparation :
 Feuilles de papier sur lesquelles on dessine des cercles

Déroulement :
Donnez à chaque participant une feuille préparée et un crayon.
Demandez aux participants de transformer autant de cercles vierges que possible en objets reconnaissables (comme des visages, des horloges, n’importe quelle sorte de balle…).
Donnez le « Go ! » pour commencer la période de 2 minutes pendant laquelle les participants dessinent dans les cercles.
Une fois le temps écoulé, il est temps de regarder les résultats. Vous devez faire attention à la quantité, par exemple au nombre de participants qui ont rempli tous les cercles. Vérifiez également la fluidité des idées ; par exemple, quelqu’un a-t-il fait principalement des visages et une ou deux autres choses ? Quelqu’un a-t-il « enfreint les règles » en reliant certains anneaux entre eux pour en faire une chose plus significative ?

Accessible à distance : 
Oui, il suffit de préparer et d’envoyer une feuille imprimable que les participants imprimeront chez eux.

Vous en voulez encore ?

0_cmbNCzzgn14jFKyW

Connaissez-vous les principales compétences couvertes par le « triangle du produit » ?

Deux options me viennent à l’esprit pour expliquer pourquoi vous avez cliqué pour lire cet article. Tout d’abord, il y a celle que j’espère : vous êtes ici parce que vous voulez en savoir plus sur les capacités nécessaires pour « compléter » ce fameux triangle.
image-article3

Mais qu’est ce que c’est qu’un Product Manager, en vrai ?!

Personne ne semble être capable de s’entendre sur une définition de ce qu’est un Product Manager. Je veux dire, il en existe, mais à chaque fois, vous pouvez constater des différences dans les exigences ou les expériences quotidiennes de ce rôle.
image-article

Utilisez les 6 étapes du Design Thinking Process pour convaincre vos utilisateurs d’utiliser votre produit numérique.

A la fois méthode et état d’esprit à adopter pour innover, le Design Thinking est une aide précieuse pour tous ceux qui cherchent à résoudre un problème et éventuellement à créer un produit pour y parvenir.